Les principaux types de postures de yoga thérapeutiques

L’apprentissage et la mise en œuvre de certains types de poses de yoga présentent des avantages étonnants. Celles-ci peuvent aider une personne à se détendre, à augmenter sa force et sa flexibilité, à promouvoir une connexion saine entre le corps et l’esprit, à améliorer le sommeil, et bien plus encore. Pour ce faire, il est possible d’apprendre l’un des nombreux types de poses, dont la fonction et la signification varient considérablement. Voici quelques-unes des poses les plus courantes :

Asanas doux : Elles sont idéales pour les personnes qui souhaitent apprendre à équilibrer leur corps et leur esprit. Les termes « postures douces de yoga » et « hathayoga » sont couramment utilisés de manière interchangeable, bien que le terme « hatha » fasse référence au type de yoga pratiqué en tant que système, tandis que le « gauta yoga » est considéré comme une discipline. Les poses de yoga douces sont bonnes pour les débutants car elles sont faciles à apprendre. Les poses visent à corriger tout déséquilibre du corps qui pourrait causer des problèmes, en améliorant souvent la flexibilité et la mobilité des articulations. Elles visent également à détendre le corps afin que la respiration devienne un élément régulier de la routine.

Assis, penchez-vous vers l’avant : Cette pose est souvent utilisée lorsque l’on ressent une douleur ou une restriction dans le bas du dos. Elle peut également être utilisée pour aider le corps à se mettre dans une meilleure position pour guérir pendant la grossesse ou en cas de blessure. Pour effectuer cette pose, asseyez-vous sur une chaise en plaçant vos pieds à la largeur des épaules à un angle de quatre-vingt-dix degrés. Ensuite, rapprochez vos pieds jusqu’à ce qu’ils forment une ligne droite. Ensuite, passez vos bras au-dessus de votre tête, puis poussez votre corps dans cette position.

de bras soutenu : Commencez par vous allonger sur le sol avec les pieds écartés à la distance des hanches. Ensuite, tendez les deux mains pour soutenir votre tête et la laisser reposer sur le sol. Avec vos mains, étendez vos bras vers le plafond. Maintenez cette position pendant quelques secondes, puis revenez à la position de départ. Cet étirement est idéal pour les personnes souffrant d’arthrite ou de faiblesse musculaire.

 

pont soutenu : Cette position de yoga est idéale pour les personnes qui ressentent des douleurs ou des restrictions de mouvement dans le dos, les hanches ou les épaules. Pour effectuer cette pose, asseyez-vous avec les cuisses droites et les genoux pliés. Placez vos mains devant vos cuisses et penchez-vous doucement vers l’avant, en déplaçant votre tronc vers l’avant comme vous le faites. Maintenez la position pendant quelques secondes, puis revenez à la position de départ. Cet étirement est idéal pour les personnes qui se remettent d’une blessure au dos ou pour renforcer les muscles de la hanche et de l’abdomen.

appui-tête : L’une des poses de yoga les plus difficiles. Pour effectuer cette pose, il faut d’abord s’allonger à plat sur le dos, le haut du torse étant parallèle au sol. Ensuite, croisez vos jambes et placez un pied devant vos hanches. Ensuite, croisez votre autre pied sur votre cuisse. Dans cette position, votre corps doit se trouver juste au-dessus du niveau de votre cheville.

Le poirier est soutenu : Commencez par vous allonger sur le dos, les pieds écartés à la distance des hanches. Avec les mains situées sur les côtés, soulevez lentement les jambes jusqu’à la poitrine. Maintenez cette position pendant quelques secondes, puis revenez à la position debout. Pendant la pose, il est possible de sentir la tension dans le bas de votre dos et votre abdomen, car elle est ajustée à la courbe de votre colonne vertébrale. Cette pose est idéale pour les personnes qui se remettent d’une blessure au dos ou qui renforcent la colonne vertébrale.

Ces poses de yoga thérapeutiques sont censées être sans danger, mais elles peuvent être difficiles à exécuter si vous êtes débutant. Si vous ressentez un malaise pendant l’une des poses, arrêtez de pratiquer et consultez votre médecin. Il pourra vous recommander une pose plus adaptée. Il est également important de se rappeler que ces poses sont conçues pour être sûres uniquement si vous suivez les instructions, qui sont fournies avec chaque posture.

Les principaux types de postures de yoga thérapeutiques
4.9 (98%) 32 votes